Archives départementales de l'Essonne

Accueil

(Cette page a été réalisée en collaboration avec les A.D.91)

NOUS CONTACTER

Archives départementales de l'Essonne
Domaine départemental de Chamarande
Rue du Commandant Arnoux
91730 Chamarande

téléphone : 01.69.27.14.14
télécopie : 01.60.82.32.12
mèl : archi91@cg91.fr
site Internet : http://www.essonne.fr

Ouverture de la salle de lecture :
Le lundi de 10 h à 18 h
Du mardi au vendredi de 9 h à 18 h
Un samedi par mois, de 9 h à 17 h (se renseigner en salle pour les dates précises)
Fermeture annuelle entre Noël et le Nouvel An

Le Terrier de Montéclin
Le Terrier de Montéclin

VENIR

Par la route :

RN20, direction Etampes, sortie Etrechy-Chamarande puis, au stop à gauche, puis toujours tout droit, traversez le pont de chemin de fer, continuez, passer devant le café à votre droite, puis présentez-vous à la deuxième grille d'entrée du parc pour accéder au parking gratuit (70 places).

Par le RER :

Ligne C, station Chamarande, puis 100 m à pied (traversez le parking de la gare en diagonale, prendre la rue sur votre droite. Au stop, en face du café, descendre la rue principale jusqu'à la grille du château et demander les Archives au gardien)

Personnes à mobilité réduite :

Le bâtiment est adapté à vos besoins. Prévenus de votre visite, nous pourrons faciliter l'accès de votre véhicule au plus près des Archives.

S'INSCRIRE

L'inscription est gratuite et se fait sur présentation d'une pièce d'identité munie d'une photographie. Elle donne droit à une carte et à un numéro de lecteur.

Tout inscrit s'engage à respecter le règlement intérieur qui régie la salle de lecture. Celui-ci est consultable en salle pour toute information supplémentaire.

Un distributeur de boissons et de sandwichs est à votre disposition dans le hall d'accueil. Le Domaine n'est pas encore pourvu d'un service de restauration ouvert au public. Mieux vaut donc prévoir votre en-cas.

Merci de laisser vos effets personnels dans les casiers prévus à cet effet, avant votre entrée en salle de lecture.

QUE VOUS TROUVEREZ AUX ARCHIVES DEPARTEMENTALES

Les archives

Les Archives départementales de l'Essonne conservent treize kilomètres de documents, du XIIe siècle jusqu'à nos jours, en provenance des administrations de l'Etat et du Département, mais aussi d'entreprises, de particuliers, d'associations, de communes etc.

Leurs supports sont très variés : parchemin, papier, calque, plaque de verre, négatif, film, cassette, disque, disque laser etc.

La bibliothèque

Les Archives départementales de l'Essonne disposent d'une bibliothèque d'environ 17 000 ouvrages, du XVIIe siècle jusqu'à nos jours, notamment dans les domaines de l'Histoire, Histoire de l'Art et Droit.

Les usuels

Les ouvrages de référence (dictionnaires, encyclopédie, méthodologie, annuaire etc.) sont en accès libre en salle de lecture.

La presse

Les Archives départementales de l'Essonne conservent un millier de titres de journaux et de revues (Le Monde, Le Parisien, La Gazette des communes etc.) et reçoivent les bulletins municipaux des communes de l'Essonne.

L'iconographie

Image fixe et image mobile sont à votre disposition sous forme de gravures, estampes, dessins, aquarelles, affiches, cartes postales, photographies, cassettes audio et vidéo, disques laser, plans, etc.

SAVOIR OU CHERCHER

Les archives sont classées selon un cadre de classement.

Chaque document porte une référence pour être retrouvé facilement. Cette référence vous est donnée par des listes de références appelées « inventaires », en accès libre en salle de lecture, près des piliers de pierre.

DEMANDEZ VOTRE DOCUMENT

Pour obtenir votre document (en attendant les demandes informatisées):

  1. Remplissez une fiche de demande de consultation, en indiquant la référence du document.
  2. Déposez-la à la banque de prêt (comptoir à droite en entrant en salle)
  3. Le personnel va chercher les documents aux horaires indiqués sur le comptoir (environ tous les trois quarts d'heure).
  4. Demandez si votre document est arrivé en rappelant le numéro de votre place.
  5. Rendez-le document à la banque de prêt quand vous avez terminé

Vous pouvez consulter jusqu'à 10 références par demi-journée, sachant que ce nombre peut éventuellement être réduit sur décision du Président de salle, en cas d'affluence.

Entre 11 h 45 et 13 h 15 et de 16 h 15 à 18 h, seules des permanences sont assurées : il n'y a pas de levée, mais vous pouvez déposer une demande de consultation, de prolongation, de réservation ou de reproduction de document.

La consultation se fait par ailleurs sous les réserves suivantes :

Du matériel est à votre disposition pour vous faciliter la consultation : demandez-le à la banque de prêt (pupitre). Par ailleurs, n'hésitez pas à nous signaler les documents en mauvais état que vous rencontrez dans vos recherches.

OBTENIR UNE REPRODUCTION

Par vos propres moyens

Les prises de vue sont autorisées en salle, sans flash, après autorisation du Président de salle. Un tableau aimanté est disponible pour vous faciliter les prises de vue.

L'utilisation d'autres moyens de reproduction personnels (calque, scanner etc.) est aussi soumise à l'autorisation du Président de salle.

Les photocopies sur lecteurs-reproducteurs de microfilm sont faites par vos soins et sont à payer au tarif arrêté par le Conseil général de l'Essonne.

Par les Archives départementales

Les photocopies de documents non microfilmés sont en libre accès et sont soumises aux réserves du règlement de salle et au tarif fixé par le Conseil général de l'Essonne.

Des photographies peuvent être réalisées par notre photographe sur demande (formulaire et tarif en salle).

Reproduction et droit

Les reproductions de documents publics conservés aux Archives départementales peuvent être utilisées à titre gracieux, sous réserve de mentionner la provenance et la cote des documents.

Toutefois, il vous appartient de vérifier que vous ne transgressez pas d'autres droits (propriété intellectuelle, droit de présentation, droit des personnes etc.), notamment pour les documents d'origine privée, l'iconographie et l'audiovisuel.

LES ARCHIVES A VOTRE SERVICE

1. Consulter des microfilms

Les Archives disposent d'un lecteur-reproducteur de microfilms.

Il est accessible auprès de la banque de prêt. Il est nécessaire de réserver avant votre venue.

Les boîtes de microfilms (état civil, cadastre…) sont en accès libre en salle de lecture. Il appartient à chaque lecteur de rembobiner les bobines après usage et de les ranger en ordre dans les étagères.

2. Consulter sur écran

Une cellule audiovisuelle est à votre disposition pour la consultation de cassettes et de disques. Merci de vous adresser à la banque de prêt. Il est préférable de réserver avant votre venue.

3. Consultez en groupe

Les consultations et les demandes de documents sont strictement individuelles. Toutefois, sur demande écrite de votre part, les Archives départementales peuvent vous accueillir en groupe et mettre à votre disposition une salle de réunion, dans le cadre des travaux de recherches, associatifs notamment. Dans ce cas, une convention préalable est nécessaire.

4. Consultez en classe

Le Service éducatif des Archives départementales de l'Essonne est chargé d'accueillir les jeunes lecteurs, en groupe scolaire ou extra-scolaire. Au programme : ateliers, visite, recherches etc. sur les sujets de votre choix.

Pour en savoir plus, contactez les professeurs responsables, de permanence le jeudi après-midi notamment ou demandez la plaquette du service éducatif « Les Archives, c'est classe ! » auprès de l'accueil.

5. Cours de paléographie

Les cours ont lieu une fois tous les 15 jours, sur inscription valable à l'année. (Calendrier à demander au secrétariat)

6. Les Archives, votre partenaire

Vous souhaitez :

DE VERSAILLES A CHAMARANDE

Malgré la création du département de l'Essonne en 1964, les archives demeurent dans un premier temps à Versailles, aux Archives de l'ancienne Seine-et-Oise. Le Directeur des Archives départementales de l'Essonne n'est nommé qu'en 1968 et les 200 mètres linéaires d'archives du jeune département sont conservés dans un pavillon, aménagé dans l'urgence, à Corbeil.

En 1971, les Archives s'installent rue Lafayette dans les locaux vacants de la Préfecture, suite au déménagement de celle-ci dans la ville toute nouvelle d'Evry. Neuf agents travaillent alors aux Archives et 2 km de rayonnages sont aménagés. La construction d'un dépôt sur Evry n'est pas prévue avant 1978 …

En 1975, le Conseil général acquiert l'ancien couvent des Dominicains d'Etiolles : 3 km de rayonnages viennent alors s'ajouter aux précédents, mais ils sont situés de l'autre côté de la Seine. A Corbeil, les Archives emménagent bientôt dans les locaux libérés par le Conseil général, lui aussi parti à Evry.

Dans les années 80, la décentralisation et la raréfaction des terrains à Evry ne font que reporter le projet de construction d'un dépôt. Pourtant la saturation menace.

Dans l'attente, les Archives (re)constituent leurs fonds : archives des services, bibliothèque historique, acquisitions, arrivée des documents conservés jusque-là à Versailles …

En 1992, l'idée d'aménager les communs du Château de Chamarande, propriété du Conseil général, fait son chemin. Malgré l'éloignement de la Préfecture (25 km), la Direction des Archives de France donne son accord.

Après deux ans de chantier, les Archives sortent de terre, ou plutôt s'y cachent : un silo de 32 mètres de profondeur (8 niveaux) est construit sous la cour de la « Commanderie », ensemble de bâtiments classé monument historique et datant du XVIIè siècle. A terme, il pourra accueillir une trentaine de kilomètres d'archives.

30 ans d'attente mais peu importe les années : la belle au bois dormant, dans son château, s'est réveillée !

MISSIONS D'ARCHIVES

Collecter

Crées en 1796, les Archives départementales ont d'abord accueilli les archives des institutions supprimées à la Révolution, puis celles des nouvelles administrations.

Depuis leur création en 1968, celles de l'Essonne reçoivent les archives du Conseil général, de l'Etat ainsi que les fonds de plus de cent ans des notaires et des communes de moins de 2000 habitants. Les Archives de Yvelines ont rétrocédé la plupart des documents antérieurs à 1964 (partition de l'ancienne Seine-et-Oise). De plus, chaque particulier, entreprise ou association peut confier ses documents aux Archives pour les mettre à la disposition de tous.

Conserver

Conserver, c'est à la fois prévenir et guérir, afin que les futures générations puissent à leur tour consulter les archives. Au quotidien, les mesures de prévention ont pour but de conserver un document dans son état initial (cartons adéquats, magasins tempérés…). Cependant, certains documents ont été fragilisés par de mauvaises conditions de fabrication ou de conservation (insectes, humidité …). Des mesures de restauration s'imposent alors.

La conservation est une longue chaîne. En prenant soin des archives que vous consultez et en signalant les documents fragilisés, vous contribuez autant que les professionnels à donner un avenir à notre passé.

Communiquer

Vous êtes sur la piste de vos ancêtres ?

Vous voulez consulter la presse locale ?

Vous préparez un dossier pour vos études ?

Venez aux Archives départementales de l'Essonne !

Une salle de lecture de 32 places vous attend et le personnel est à votre disposition pour vous guider dans vos recherches. Les archives sont consultables gratuitement par tous, sur place, sur présentation d'une pièce d'identité.

Accueil


HTML 5 valide Feuille de style CSS 3 valide